Sharizeh

Sharizeh

Sharizeh est la chef temporelle et spirituelle des «Boucs Noir», confédération de tribu orc, ogre et gnoll. Basée au mont Vasgor, la confédération contrôle l’extrémité Est de la chaîne de montagnes des Τιτάνες.

La carrière «politique» de Sharizeh n’a débuté que sur le tard. Pendant la majeure partie de sa vie, la sorcière vivait en ermite et n’avait que peu de contact avec les tribus environnantes. Crainte, mais aussi respectée, elle était peu dérangée. Parfois quelque seigneur de guerre pouvait venir lui solliciter ses dons de divination avant de prendre une décision majeure. Un Shaman en perte d’influence pouvait aussi venir s’enquérir de sa sagesse et de son enseignement dans l’espoir de rétablir son statut au sein de sa tribu en s’associant à une personnalité ainsi redoutée. Peu à peu sa réputation grandit et à terme elle tissa des liens avec plusieurs figures importantes. Certaines familles ont eu recours à ces conseils depuis maintenant plusieurs générations.

Lorsque les territoires environnants commencèrent à subir les incursions des puissants «Boucs Blanc», large confédération de tribu bugbear et ogre bordant leur territoire à l’ouest et une partie du nord, Sharizeh s’imposa comme figure pour unifier les différentes tribus pour faire face à cette menace. Mieux organisés que leur adversaire, et guidés par les talents divinatoires de Sharizeh, les «Boucs Noir» réussirent à refouler les «Boucs Blanc» hors de leur territoire au bout d’une longue lutte. Maintenant que la confédération rivale ne menace plus leur existence, les «Boucs Noir» de Sharizeh ont tourné leurs yeux vers leurs voisins habitant les plaines. Il y a maintenant un peu plus de 2 ans que les «Boucs noir» ces territoires subissent leurs ravages. Déjà, le nom de la sorcière évoque la frayeur des Tahashims et des Halflings les plus aguerrit…

La cabine de Sharizeh est presque aussi connue que la sorcière même. La cabine de Sharizeh est parfois vue à l’orée d’un combat important où son aspect particulier ne manque pas d’attirer l’attention. Bien qu’il s’agisse en réalité de tronc d’arbre supportant la structure, la rumeur veut que la cabine de la sorcière possède des pattes de poulet géant. La confusion est compréhensible vu à la relative ressemblance des troncs, mais aussi du fait que les troncs peuvent se mouvoir et se déplacer.

Avec près de 200 ans bien sonnés, Sharizeh a vécu presque le double de l’espérance de vie normale d’un troll. Même les pouvoirs régénératif de sa race ne peuvent arrêter les ravages du temps ainsi quand elle a perdu sa jambe droite à la gangrène, sa jambe ne repoussa pas. La sorcière, débrouillarde, replaça celle-ci par une prothèse de bois de sa création.

Sharizeh a deux fils du nom de Hurog et Bagrag qui lui servent de garde du corps. Leur filiation avec Sharizeh leur vaudrait normalement un rang plus important que simple garde du corps mais la sorcière est la première à reconnaitre qu’il n’ont pas le potentiel à aspirer à de plus importante fonction. Sharizeh prépare plutôt l’orc shaman Pagdush a lui succéder.

Suite à la victoire de ses troupes à la bataille de la vieille tour, Sharizeh nomma Pagdush le nouveau chef des boucs noir. Elle partagea avec les aventuriers la Prophétie de Sharizeh.

Retour à NPCs

Sharizeh

Terres des Légendes Korut_Zelva Korut_Zelva